Qu’est-ce que le cactus Huachuma ou San Pedro? Expérience, avantages et effets secondaires

Par Frédéric Cherri
Therapist, shamanic practitioner, retreat & workshop leader, ceremonialist and speaker.
Résumé
Parce qu'il est un peu plus beinveillant que la plupart des autres professeurs de plantes, Huachuma a gagné le surnom de "Le grand-père" dans la communauté médicale. Ne vous y trompez pas, San Pedro peut produire des visions aussi profondes que n'importe quel autre champignon enthéogène, Ayahuasca, Buffo Alvarius ou Psilocybin. Cependant, il est globalement moins intimidant, moins choquant et plus affectueux que de nombreux autres professeurs de plantes. Sa personnalité principale est double : ouvre-cœur et reconnexion à la nature. Il vous montrera également les fondements du cosmos et ce qui contient l'univers.

Qu’est-ce que le cactus San Pedro ou Huachuma ?

Huachuma – également connu sous le nom de cactus San Pedro – est un breuvage fabriqué à partir d’une variété de cactus que l’on trouve principalement dans les hautes terres péruviennes et andines. Les trois cactus les plus couramment utilisés sont Trichocereus Pachanoi, ou la torche péruvienne et bolivienne, respectivement Echinopsis peruviana et Echinopsis lageniformis. Une épaisse couche de peau est utilisée dans la préparation, bien que d’autres plantes ou ingrédients puissent également être ajoutés.
Cette boisson a été utilisée à des fins curatives, spirituelles et religieuses par les cultures anciennes du nord de l’Amérique du Sud pendant plus de 5700 ans(1) et est toujours utilisée dans les cérémonies de boisson sacrée par de nombreuses communautés spirituelles dans cette partie du monde.
Traditionnellement, un chaman également appelé curandero ou laika – un guérisseur expérimenté qui dirige les cérémonies de San Pedro – prépare le breuvage en faisant bouillir la peau et des parties de la chair du cactus dans de l’eau pendant de longues périodes. Le breuvage ou le médicament est ensuite partagé dans des cercles cérémoniels, principalement lors de cérémonies d’une journée. Plus rarement, il peut également être servi le soir.

Le cactus San Pedro est pelé et coupé avant d’être bouilli. Fait intéressant, pendant la préparation, le chaman utilise des prières constantes et des rituels chamaniques. Ils sont tout aussi importants, sinon plus, que le processus d’ébullition de 12 à 20 heures pour extraire ses composés médicinaux. La préparation est elle-même une cérémonie sacrée.
Le breuvage réduit à la bonne épaisseur et à la bonne puissance spirituelle est ensuite refroidi pour être partagé lors de rassemblements cérémoniaux de guérison.

Parce qu’il est un peu plus doux que la plupart des autres professeurs de plantes, San Pedro a gagné le surnom de « Le grand-père » dans la communauté médicale. La mescaline elle-même est non toxique et ne crée pas de dépendance. Et, bien qu’il y ait peu d’études réalisées sur San Pedro lui-même, une étude de la Harvard Medical School qui a enquêté sur les effets à long terme de la consommation régulière de peyotl chez les membres de l’Église amérindienne n’a trouvé « aucune preuve de déficits psychologiques ou cognitifs ».
Ne vous y trompez pas, San Pedro peut produire des visions aussi profondes que n’importe quel autre champignon enthéogène, Ayahuasca, Buffo Alvarius ou Psilocybin. Cependant, il est globalement moins effrayant, moins choquant et plus affectueux que de nombreux autres maîtres de plantes.

Comment ça marche? Les 4 piliers de San Pedro

Comme mentionné ci-dessus, la consommation du cactus se fait nativement lors d’une cérémonie spirituelle, un rassemblement rituel spécial avec une intention spécifique, généralement thérapeutique ou spirituelle. Les quatre piliers ou composants principaux d’une cérémonie de San Pedro sont la plante elle-même, la cérémonie, le chaman ou l’animateur et l’intention.
Chaque composant est crucial pour le résultat car chacun apporte un aspect spécifique et vital dans la révélation de l’Esprit de la Plante, sa personnalité, ses messages et ses pouvoirs de guérison. Lorsqu’ils sont combinés avec succès, ces quatre composants forment la tapisserie essentielle du monde chamanique, plus récemment mis en parallèle avec l’approche quantique de la réalité que la science moderne commence seulement à démêler.

Jeter un seul des quatre composants, par exemple, consommer la plante seule lors d’une cérémonie mais sans intention, ou avec intention mais sans direction, entraînera généralement des effets plus légers, une confusion possible, des visions sans signification et l’intégration du processus peut être rendu difficile, si jamais cela arrive. D’une manière ou d’une autre, une cérémonie «incomplète» peut manquer toute la portée et la portée de ce processus puissant.

NB : L’approche scientifique de la compréhension du monde – basée sur la mesure, la répétabilité et la falsification comme seuls principes et objectifs de fonctionnement – doit aussi, par définition, ignorer l’expérience cérémonielle, chamanique, spirituelle et psychique (émotionnelle, individuelle et psychologique) de quiconque participer à une cérémonie de San Pedro. En fait, une expérience spirituelle ou personnelle ne peut pas être mesurée efficacement car elle est uniquement subjective et anecdotique. Par conséquent, ce que les scientifiques mesurent réellement, c’est une notion de « ce qui se passe réellement » au niveau structurel ou chimique. D’un point de vue scientifique, la réalité de l’expérience de millions de personnes qui ont utilisé des plantes ancestrales pour la guérison spirituelle, émotionnelle ou physique pendant des milliers d’années doit être fatalement ignorée.

La plante

Le principal composant psychoactif de San Pedro est la mescaline. Cependant, en plus de sa teneur en mescaline, San Pedro contient une gamme de composés qui ont leurs propres effets. En se concentrant uniquement sur la mescaline, les adeptes et les scientifiques peuvent avoir tendance à manquer ou à dévaloriser leur contribution à l’expérience dans son ensemble. Certains de ces composés sont des sympathomimétiques, ou des substances qui imitent les effets de l’adrénaline et de la noradrénaline, les soi-disant produits chimiques de combat ou de fuite qui sont libérés naturellement par notre corps lorsque nous nous sentons incertains ou anxieux. Ces composés supplémentaires combinés à la mescaline peuvent également contribuer grandement au sentiment d’admiration et à la prise de conscience que vous êtes en présence de quelque chose de mystérieux et de plus grand que nous, qui sont des sentiments courants sous l’influence de San Pedro. L’hypothèse faite par l’approche scientifique selon laquelle la mescaline est le seul composé actif de San Pedro pourrait bien être une erreur majeure, bien qu’elle soit trop courante dans la recherche sur la médecine des plantes.

Le chaman ou facilitateur

Le chaman est un individu formé, guérisseur ou guérisseuse, qu’il soit indigène ou indigène, ou une personne ayant une compréhension plus occidentale des perspectives chamaniques. Le domaine chamanique est complexe et sa connaissance nécessite la capacité de naviguer dans différentes réalités. Plus précisément dans une cérémonie de San Pedro, le sham ou facilitateur va créer et faire vivre un espace particulier propice au déroulement sécuritaire d’une cérémonie. Elle s’occupera également de chaque individu et les soutiendra lorsque de l’aide est nécessaire. Les outils d’un chaman authentique et développé sont variés et la présence d’un animateur expérimenté est inestimable pour que les participants profitent au maximum d’un processus unique.

La cérémonie

Chaque cérémonie suit une orchestration très spécifique du processus d’une journée. Il est dirigé par le chaman. L’utilisation de différentes roues médicinales ancestrales [cosmosvisions chamaniques structurées spécifiques à différentes lignées, traditions ou origines] est courante dans les cérémonies de San Pedro. Pour une expérience d’une journée à San Pedro, la cérémonie est le conteneur, les rituels au sein de ce conteneur peuvent varier considérablement en fonction du chaman et de sa propre tradition. Une cérémonie offre un cadre facilement et en toute sécurité accessible par les participants ; il contribue et approfondit l’expérience grâce à l’utilisation du son, de la musique et de divers processus de guérison chamanique offerts par le chaman. Fait intéressant, certains chamans peuvent également décider d’ignorer tout cadre traditionnel et laisser la personne vivre l’expérience pendant des heures. Leur présence, la qualité de leur espace de détention et leur intention personnelle sont pourtant le ciment qui rend l’expérience viable.

L’intention

Comme toutes les autres grandes plantes enseignantes du Pérou, San Pedro est toujours pris dans le cadre d’une cérémonie chamanique avec l’intention de guérir – jamais à la légère et jamais comme une « drogue récréative ». La guérison lors d’une cérémonie comme celle-ci est définie plus largement qu’un médecin occidental ne pourrait comprendre le terme, et signifie un changement finalement bénéfique ou positif dans les aspects mentaux, émotionnels ou spirituels de sa vie ainsi, souvent, qu’une guérison ou un changement physique. .

L’énergie de l’intention est une force très puissante, et tous les guérisseurs doivent la maîtriser car les plantes y répondent dans leur propre langage.

L’intention du participant est tout aussi importante. Dans le processus d’atteindre l’objectif souhaité et d’obtenir l’aide d’un esprit végétal ainsi que d’inviter les enseignements à se manifester, le participant a un rôle crucial à jouer. Dans toutes les cérémonies traditionnelles et plus encore dans les rassemblements modernes, il sera demandé à un participant de préparer, dans le silence, une intention d’apporter au processus. Lors de la cérémonie, elle sera également invitée à partager rituellement son intention dans le feu. L’intention est l’une des clés les plus importantes pour réussir sur cette voie hautement transformatrice.

Comment le San Pedro est-il utilisé ?

Bien que San Pedro ait été traditionnellement utilisé à des fins spirituelles par des tribus spécifiques, il est devenu populaire dans le monde entier parmi ceux qui cherchent un moyen d’ouvrir leur esprit, de guérir des traumatismes passés, de vivre profondément le divin et un lien avec la nature, ou simplement de faire l’expérience d’un San Pedro. voyage.

Il est fortement recommandé de ne prendre San Pedro que sous la supervision d’un animateur ou d’un chaman expérimenté, car ceux qui le prennent doivent être surveillés attentivement, car une expérience San Pedro conduit à un état de conscience altéré qui dure plusieurs heures.

De nombreuses personnes voyagent dans des pays comme le Pérou, la Colombie ou l’Équateur où des retraites de plusieurs jours à San Pedro sont proposées. Ils sont dirigés par des animateurs expérimentés, qui préparent l’infusion et surveillent la sécurité des participants.

Avant de participer à une cérémonie de San Pedro, il est souvent suggéré aux participants de suivre un régime alimentaire léger, principalement végétarien, au moins une semaine avant l’expérience et de s’abstenir de drogues, d’alcool et de relations sexuelles. Ceci est recommandé afin de nettoyer le corps des toxines et de maximiser les effets de l’expérience.

La cérémonie

Les cérémonies de San Pedro ont généralement lieu pendant la journée, bien que des cérémonies nocturnes soient également proposées. Ils semblent offrir chacun une qualité différente au travail avec la plante. Après que l’espace ait été préparé et sacralisé avec des rituels chamaniques par le chaman ou l’animateur menant la cérémonie, le San Pedro est offert aux participants, parfois fractionné en plusieurs doses.

Après avoir ingéré San Pedro, la plupart des gens commenceront à ressentir ses effets dans les 1 à 2 heures, parfois beaucoup plus rapidement. Les effets sont dose-dépendants et le trajet peut durer de 8 à 12 heures

Ceux qui prennent du San Pedro peuvent éprouver des symptômes comme des nausées, des vomissements, de la diarrhée, divers sentiments humains à différentes profondeurs, des visions fortes, des effets psychédéliques altérant l’esprit et extrêmement rarement de la peur.

Il convient de noter que certains des effets indésirables, tels que les vomissements et la diarrhée, sont considérés comme faisant partie intégrante de l’expérience de nettoyage.

Les gens réagissent différemment à San Pedro. Certains éprouvent de l’euphorie et un sentiment d’illumination, tandis que d’autres traversent une augmentation de l’anxiété et de la panique. Il n’est pas rare que ceux qui prennent du San Pedro ressentent à la fois les effets positifs et négatifs de l’infusion.

Les chamans ou animateurs expérimentés à San Pedro offrent aide et conseils aux participants tout au long de l’expérience de San Pedro et surveillent la sécurité des participants.

Ces cérémonies sont parfois menées consécutivement, les participants consommant du San Pedro quelques jours alternatifs consécutifs ou mélangés à une cérémonie nocturne. Chaque fois que vous prenez San Pedro, cela se traduit par une expérience différente.

Résumé Les cérémonies de San Pedro sont généralement dirigées par des chamans ou des animateurs expérimentés. San Pedro prend entre 20 minutes et 2 heures pour se déclencher, et ses effets peuvent durer jusqu’à 12-14 heures. Les effets typiques peuvent inclure des visions fortes, des sentiments profonds, de l’euphorie et des vomissements.

Travailler avec San Pedro

Préparation diététique

Toutes les plantes maîtresses nécessitent des préparations rituelles. Cela ne se réfère pas seulement à la modération de manger ou de boire, mais aussi à d’autres comportements afin que le participant entre dans une cérémonie avec un état d’esprit plus clair et une intention pure ainsi qu’un corps purifié.

Le cactus San Pedro ne demande pas des changements aussi rigoureux que pour les autres plantes enseignantes mais, néanmoins, la nourriture avant le jour de la cérémonie doit être fade et ne contenir ni alcool, ni viande, ni huiles ou graisses, ni épices, ni agrumes, ni jus et là devrait être pas de sexe. Pas de nourriture pendant environ douze heures avant la cérémonie, signifie un jour de jeûne si vous buvez du San Pedro la nuit, ou pas de nourriture à partir d’environ 20 heures la veille si vous le buvez le lendemain. Quelques heures avant le rituel vous êtes invité à entrer dans une période de réflexion tranquille afin de pouvoir préparer votre intention, ce que vous souhaitez soigner dans votre vie ou apprendre sur vous-même. Il existe également des conditions spécifiques pour lesquelles une consultation avec votre animateur et votre médecin est recommandée avant de boire du San Pedro. Il s’agit notamment des affections du côlon, de l’hypertension artérielle, des maladies cardiaques, du diabète ou des maladies mentales. Rien de tout cela ne vous empêchera nécessairement de boire puisque la condition elle-même peut être la chose même que vous voulez que San Pedro guérisse, mais votre chaman et votre médecin doivent être informés.

L’expérience elle-même

Après avoir bu du San Pedro, le temps qu’il faut pour commencer à ressentir les effets varie considérablement. Certaines personnes commenceront à ressentir les effets dans les 0 5 minutes, et pour d’autres, cela peut prendre jusqu’à 2 heures. Quand il commence, il est généralement progressif et culmine environ 4 heures après l’ingestion. Soyez ouvert à un trajet plus long qu’avec d’autres enthéogènes, car le trajet peut durer de 8 à 14 heures. Lorsque vous buvez du San Pedro dans un espace cérémoniel, chaque étape de la cérémonie invitera différentes phases de l’expérience. Les sons, chants, icaros[channelled songs] et la musique sont une composante importante du processus et le chaman ou l’animateur fournira généralement un paysage sonore vocal et musical pour vous guider à travers le royaume des esprits.

L’état induit de conscience accrue est comme si vous voyagiez dans différents mondes et réalités. Très rarement rapportés sont les moments où vous ne vous sentez pas totalement maître de vos mouvements, de vos pensées ou de votre volonté personnelle.

Il est peu probable que San Pedro de nombreux enseignants de plantes aient besoin d’un acte d’abandon volontaire, pour s’engager profondément avec lui. Vous aurez peut-être l’impression de ne pas vouloir bouger beaucoup pendant une cérémonie, et même si vous pouvez toujours aller aux toilettes, vous n’aurez pas envie de le faire.

La nausée est un effet attendu mais pas systématique et elle ne dure généralement pas très longtemps. Une fois la nausée passée, San Pedro entre et se déplace dans votre conscience. Vous entrez dans un état lucide mais proche du rêve.

Une fois que l’ouverture de votre corps physique aux états de conscience non ordinaires se produit, vous serez introduit dans une toute nouvelle dimension que vous n’avez jamais connue auparavant. Les visions, les sentiments, un langage symbolique et des connaissances directes sont très familiers à la langue de San Pedro. Vous pouvez également être présenté à vos guides spirituels, et ils vous connecteront aux profondeurs intérieures infinies de la connaissance directe. L’activité cérébrale ou mentale est court-circuitée ou émoussée au profit d’un autre mode de connaissance. Ce sont les caractéristiques du voyage à San Pedro.

Certains ont déclaré ressentir une tristesse extrême, une aversion tout au long de leurs voyages, tandis que d’autres peuvent ne ressentir que du bonheur et de la joie. Cela dépend de votre état psychologique, de l’intention que vous avez apportée au voyage et des parties de vous qui ont besoin de guérison. Plus vous êtes ouvert ou attentif à votre expérience dans son ensemble, plus votre expérience sera positive.

Au fur et à mesure que la conscience non ordinaire grandit, vous avez l’impression que votre âme voyage au-delà de votre corps. Alors que les objets du monde brillent d’une couleur éthérée, vous percevez une énergie sous-jacente importante à toutes choses, et le monde et vous-même semblent s’imbriquer dans une compréhension immense et expansive.

Ce qui précède est typique d’une expérience avec San Pedro. Bien que San Pedro soit utilisé par les cultures indigènes d’Amérique du Sud depuis des milliers d’années – ce qui en fait le plus ancien médicament enthéogène enregistré – il n’a pas joui de la popularité de la plante maîtresse la plus célèbre comme l’Ayahuasca ou des psychédéliques comme le LSD et les champignons psilocybine. Cependant, ceux qui ont expérimenté cette plante puissante s’accordent à dire qu’il s’agit d’un médicament puissant pour tout ce qui vous afflige.

Quand ça s’estompe

Lorsque l’effet se dissipe, vos sens physiques ordinaires commencent à vous revenir. Et vous pouvez vous reposer en sachant que vous avez connecté votre esprit aux esprits. Les processus d’intégration modernes sont généralement proposés à des degrés divers, les plus élaborés étant assurés par des chamans ou des facilitateurs formés en Occident. Ces processus d’intégration sont généralement offerts le lendemain d’une cérémonie.

Avantages potentiels de San Pedro

De nombreuses personnes qui ont pris San Pedro affirment que l’expérience a conduit à des changements positifs, à long terme et qui ont changé leur vie.

Des recherches récentes ont montré que San Pedro peut être bénéfique pour la santé – en particulier la santé cérébrale, intestinale, immunitaire et neurologique – de plusieurs façons.

Questions générales liées à la santé

Les principaux ingrédients actifs de San Pedro – la mescaline et d’autres composés sympathomimétiques imitant les effets de l’adrénaline et de la noradrénaline – ont montré des qualités neuro-protectrices et neuro-réparatrices dans certaines études. San Pedro est également très alcalin et, en tant que tel, offre les avantages de renforcer l’immunité, de neutraliser l’acidité de votre corps causée par une mauvaise alimentation, le stress ou les toxines environnementales.

Divers patients ont affirmé que cette guérison physique peut inclure le soulagement de conditions aussi disparates que le diabète, l’hépatite, le cancer, la paralysie, les problèmes articulaires, la fièvre, l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques et les brûlures dans les reins et la vessie. On dit également que San Pedro est un agent antimicrobien qui peut inhiber au moins 18 types différents de bactéries résistantes à la pénicilline.

Peut améliorer le bien-être psychologique

Dans notre monde, il y a littéralement des millions de personnes coincées dans des schémas comportementaux, cognitifs et émotionnels qui ne servent plus leur bien-être, leur connexion et leurs relations. Nous nous y habituons tous et lorsqu’ils nous font défaut, nous développons des mécanismes d’adaptation. Une grande partie de l’humanité est cependant disposée à grandir, changer, transformer ces comportements et schémas profondément limités afin de se sentir libéré de leur fardeau. Grâce à l’utilisation de toute la médecine enthéogène et dans ce cas du professeur de plantes San Pedro, on peut acquérir l’autonomisation personnelle nécessaire pour prendre en charge la vie et aller au-delà de nos propres influences ou limitations négatives.

À la suite d’une cérémonie de San Pedro, des schémas négatifs dans la vie d’une personne seront souvent révélés : vieilles habitudes, mauvaises habitudes, mauvaise compagnie, mauvaise ambiance, tendance à s’attarder tristement dans une mauvaise relation, désir de réparer une relation sans savoir comment, incapacité à dire « non », etc. Il s’agit d’un processus ouvrant les gens non seulement à une sagesse plus profonde, mais aussi à une certaine force spirituelle intérieure pour accepter et reconnaître les choses négatives qui existent dans leur vie et les laisser partir ou, pour éradiquer ces limitations de leur vie.

Cependant, en l’absence d’une planification minutieuse et de bons conseils, San Pedro peut être anti-productif. L’absence de respect – si on la traite comme une drogue, par exemple, ou si on la prend trop fréquemment et dans des circonstances imprudentes – alors un changement peut se produire dans la façon dont la plante travaille avec l’individu. Ou si l’on ne suit pas les conseils et laisse l’énergie s’accumuler ou s’accumuler, cela peut également engendrer des perturbations ou de la frustration qui peuvent être très énervantes ou troublantes pour certaines personnes.

Travailler avec des plantes sacrées peut aussi être un chemin difficile pavé d’obstacles et d’épreuves. La plante semble aller spécifiquement à vos faiblesses mêmes. Le but de l’expérience est de vous aider à renforcer vos faiblesses et à grandir à partir de là. Cela se traduit par un rythme rapide inégalé de développement personnel et d’évolution de la conscience. Ce processus est amélioré autant par la façon dont vous le faites, où vous le faites et pourquoi vous le faites que par la plante elle-même.

La plupart du travail de guérison en profondeur se produit généralement dans les jours, les semaines ou les mois suivant la cérémonie. Au cours de cette période d’intégration, on digère simplement le flux de la vie à un niveau plus profond. Vous commencez à affiner la composition de votre propre vie d’une manière plus sage et plus responsable. Cela se manifeste par des changements notables dans la façon dont les gens se traitent et traitent ceux qui les entourent. C’est une transformation qui entraîne des changements profonds et durables, qui ne se réduisent pas à l’emprise de la plante en cérémonie. La plupart des gens ne seront plus jamais les mêmes après cette expérience.

Des recherches ont montré que la prise de San Pedro peut augmenter la capacité de pleine conscience de votre cerveau et améliorer votre bien-être psychologique général.

Une étude portant sur 20 personnes a indiqué que la consommation de San Pedro soit en retraites intensives, soit sur une base régulière, une fois par semaine pendant 4 semaines était aussi efficace qu’un programme de pleine conscience de 8 semaines pour augmenter l’acceptation – une composante de la pleine conscience qui joue un rôle fondamental dans la psychologie. la santé — et la résilience.

D’autres études ont trouvé des résultats similaires, notant que San Pedro peut améliorer la pleine conscience, l’humeur et la régulation émotionnelle.

Une étude portant sur 57 personnes a démontré que les cotes de dépression et de stress avaient considérablement diminué immédiatement après que les participants aient consommé du San Pedro. Ces effets étaient encore significatifs 4 semaines après la consommation de San Pedro.

L’expérience de l’auteur de cet article atteste de changements thérapeutiques durables dans une variété de conditions telles que la dépression, le diabète, les troubles du sommeil, la douleur chronique, les migraines et les troubles liés au système immunitaire.

Peut aider à traiter la dépendance, l’anxiété, la dépression résistante au traitement et le SSPT

Les partisans de ce médicament citent également fréquemment sa capacité à guérir la toxicomanie et l’alcoolisme. San Pedro révèle les causes sous-jacentes de ces dépendances en portant des éléments de l’esprit subconscient à l’attention de l’esprit conscient. Cela peut inclure des événements de la vie auxquels les participants n’ont pas pensé depuis des années, dans certains cas des souvenirs de la petite enfance – souvent des choses qui ont eu une profonde influence sur leur vie d’adulte sans qu’ils en soient conscients. En découvrant ou en démêlant ces problèmes non résolus, on peut trouver la clôture et l’intégration.

Certaines recherches suggèrent que San Pedro peut être bénéfique pour les personnes souffrant de dépression, de trouble de stress post-traumatique (SSPT) et de troubles de la toxicomanie.

Une étude portant sur 29 personnes souffrant de dépression résistante au traitement a montré qu’une dose unique de San Pedro entraînait des améliorations significatives de la gravité de la dépression par rapport à un placebo. D’autres études rapportent également des effets antidépresseurs rapides de San Pedro.

De plus, un examen de six études a conclu que San Pedro a montré des effets bénéfiques dans le traitement de la dépression, de l’anxiété, des troubles de l’humeur et de la toxicomanie.

Plusieurs études se sont concentrées sur les effets de San Pedro sur les troubles de la dépendance, y compris les dépendances au crack, à l’alcool et à la nicotine – avec des résultats prometteurs.

Dans une étude, 12 personnes souffrant de graves problèmes psychologiques et comportementaux liés à la toxicomanie ont participé à un programme de traitement de 4 jours comprenant 2 cérémonies de San Pedro. Lors d’un suivi de 6 mois, ils ont démontré des améliorations significatives de la pleine conscience, de l’espoir, de l’autonomisation et de la qualité de vie globale. De plus, la consommation autodéclarée de tabac, de cocaïne et d’alcool a considérablement diminué .

Les chercheurs émettent l’hypothèse que San Pedro pourrait également aider les personnes atteintes de SSPT, bien que davantage de recherches dans ce domaine soient nécessaires.

Résumé Selon les recherches actuelles, San Pedro peut protéger les cellules cérébrales et stimuler la croissance des cellules neurales et améliorer certaines conditions graves connues. Il peut également stimuler l’humeur, améliorer la pleine conscience et traiter la dépression et les troubles de la toxicomanie, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour confirmer ces effets.

Considérations et effets secondaires potentiels

Toxicité

La toxicité pour San Pedro n’a pas été suffisamment étudiée pour déterminer quelles quantités pourraient être dangereuses à ingérer. Cependant, des milliers d’années d’utilisation chamanique et aucune complication signalée ou même des décès liés à San Pedro en disent long.

Considérant que la dose humaine de mescaline est d’environ 200 à 500 mg par voie orale, une dose mortelle serait extrêmement difficile à ingérer et très peu susceptible de se produire accidentellement.

Les utilisateurs vivent des expériences sensorielles et perceptuelles très différentes, telles que le temps qui passe plus lentement, les couleurs qui apparaissent plus lumineuses, les sons qui semblent plus nets, ou même « voir » les sons et « entendre » les couleurs. Certains utilisateurs ont des visions fortes ou ressentent un sentiment de connexion presque tangible aux objets et au monde qui les entoure. Ils peuvent se sentir en apesanteur ou extrêmement lourds au point d’être immobilisés, ou quoi que ce soit entre les deux.

Bien que participer à une cérémonie de San Pedro soit loin d’être un processus bien documenté, la consommation de ce breuvage enthéogène n’a jamais été documentée comme entraînant des effets secondaires graves.

Même si certains effets secondaires sont souvent ressentis lors d’un voyage à San Pedro, tels que des vomissements ou de la diarrhée, la paranoïa peut être désagréable, ils sont considérés comme normaux et seulement temporaires et ne se produisent pas avec un impact durable.

Tolérance, dépendance et retrait

Il n’y a pas de recherche actuelle suggérant que l’utilisation de la mescaline entraîne une dépendance physique, une dépendance psychologique ou une dépendance. La tolérance signifie que les participants doivent prendre plus de breuvage afin d’obtenir les mêmes effets. Les cérémonies structurées invitent les participants à apprendre à utiliser moins d’infusion pour obtenir les mêmes résultats, sinon plus.

Combien de temps la mescaline reste-t-elle dans votre système ?

La durée pendant laquelle la mescaline reste dans le système dépend de facteurs tels que le métabolisme, les niveaux d’hydratation, la masse corporelle et l’état de santé général d’un individu. La mescaline peut être détectée dans l’urine pendant deux à trois jours après l’ingestion, mais peut être détectée par des tests de follicule pileux jusqu’à 60 jours.

Dépendance

La mescaline ne semble pas créer de dépendance ou d’accoutumance, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour déterminer si une dépendance est possible. Cela dit, toute substance qui affecte la perception banale de la réalité de l’utilisateur s’accompagne de problèmes potentiels, car les utilisateurs peuvent plus facilement mal interpréter la réalité. En termes de toxicité, cependant, les preuves peuvent indiquer que la mescaline présente un risque inférieur à celui de nombreuses autres drogues récréatives.

Il n’y a pas de recherche actuelle suggérant que l’utilisation de la mescaline entraîne une dépendance physique, une dépendance psychologique ou une dépendance. La tolérance signifie que les gens doivent prendre plus de médicament pour obtenir les mêmes effets.

Dans l’ensemble, il y a eu des découvertes prometteuses liées aux avantages pour la santé de San Pedro, cependant, des recherches supplémentaires sont encore nécessaires pour déterminer la gamme de traitements potentiels pour certaines conditions médicales à l’avenir.

Résumé Sur la base des recherches existantes, la prise de San Pedro a très peu ou pas d’effets secondaires graves signalés. L’interaction avec tout médicament existant n’est pas signalée. Il a été démontré que diverses affections médicales graves telles que le diabète, les affections liées au système immunitaire, la dépression et les problèmes cardiaques s’améliorent considérablement. La San Pedro est considérée comme l’une des plantes enthéogènes ou psychoactives les plus sûres qui existent.

La ligne du bas

San Pedro est préparé à partir de parties du genre cactus Trichocereus ou Echinoi.

Il possède de puissantes propriétés enthéogènes et peut avoir des effets positifs sur la santé et le bien-être.

Des recherches supplémentaires sont certainement nécessaires pour déterminer s’il peut être utilisé comme traitement alternatif sûr pour certaines conditions de santé.

Si vous êtes intéressé à participer à une expérience à San Pedro, assurez-vous de faire vos recherches et sachez que la sécurité est raisonnable mais non garantie – la façon de minimiser les risques et de maximiser les avantages potentiels est de travailler avec des chamans ou des animateurs expérimentés.

Join Waitlist We will inform you when the product arrives in stock. Please leave your valid email address below.